Les maraudes

Tous les lundis soir, nos bénévoles partent à la rencontre des personnes sans-abri dans Paris au cours de maraudes. Les objectifs de nos maraudes sont de renouer le lien social avec les personnes sans-abri, d’identifier leurs besoins, de les accompagner dans leurs démarches et de les aider à conserver ou retrouver leur dignité qu’ils ont parfois le sentiment d’avoir perdue.

Le lien social est au centre de notre action car les personnes vivant dans la rue sont trop souvent isolées et ignorées. Pour faciliter le dialogue et aller à leur rencontre chez eux sur leur lieu de vie, nous leur proposons une aide matérielle sous la forme d’une chorba (soupe consistante) chaude, d’un café, d’un thé, et éventuellement de quelques vêtements, produits d’hygiène, sacs de couchage… La plupart de ces produits proviennent de nos actions de lutte contre le gaspillage et de nos divers partenariats.
Nos équipes répondent également de leur mieux aux demandes formulées par les personnes sans-abri. Nous aidons ainsi régulièrement ces dernières dans leurs différentes démarches administratives et travaillons avec elles pour les aider à se réinsérer sur le long terme lorsqu’elles le souhaitent. Nous proposons d’ailleurs un parcours intégré d’insertion par l’emploi avec le contrat « Premières Heures » , s’adressant tout particulièrement au public de la rue.

Notre organisation

Les maraudes ont lieu tous les lundis. Six équipes de bénévoles se regroupent au siège de l’association à Porte Dorée aux alentours de 18h30-19h pour préparer ensemble le matériel de chaque maraude (soupes, boissons chaudes, produits d’hygiène…). Ensuite chaque équipe (3-4 personnes) part en véhicule sur les différents parcours que nous assurons, vers 19h30. Les maraudeurs sont généralement de retour entre 23h et minuit. Les six parcours couvrent globalement les zones suivantes :
  • Ier & IVe arrondissements : principalement le long de la rue de Rivoli, entre le BHV et le Louvre…
  • XIe : place Léon Blum, boulevard Voltaire, Sant-Ambroise, Faubourg Saint Antoine…
  • XIe/XIIe/XIIIe : Quai d’Ivry, place des Vosges, Bastille, Richard Lenoir…
  • XIIe : Hôpital Rotschild, allée Vivaldi, passage Hennel, alentours de la gare de Lyon, avenue Daumesnil…
  • XIIIe : Porte de Choisy, avenue de Choisy, place d’Italie, boulevard Vincent Auriol, boulevard de l’Hôpital, quai d’Austerlitz…
  • XXe : Nation, rue Avron, Porte de Bagnolet, rue des Pyrénées…
Chaque semaine, nos bénévoles effectuent le même parcours afin de faciliter le lien social avec les personnes rencontrées et de pouvoir les accompagner. Ils se déplacent généralement à deux ou trois ou quatre en voiture et sont guidés par au moins un maraudeur expérimenté. Chaque maraude rencontre selon le parcours de 15 à 40 personnes. Deux de ces maraudes sont assurées par nos partenaires étudiants de l’École Polytechnique, avec laquelle nous avons des liens depuis 2004.

L’histoire de nos maraudes

Le public de la rue est le public historique de nos actions. Lorsque nous avons démarré en 1998, nous avons commencé par la distribution de repas chauds aux personnes vivant dans la rue. En 2004, quand nous avons évolué vers la distribution assise de repas chauds, cette action s’est alors adressée à un public dans une moins grande précarité que les personnes vivant dehors. Pour ne pas isoler les personnes sans-abri et continuer à leur apporter notre aide, nous avons mis en place les maraudes dès 2003 avec notre association partenaire Coup de Pouce. En un peu plus de dix ans, nous sommes passés de deux à six parcours de maraudes. 
Agenda des maraudes destiné aux maraudeurs
Plus d’informations sur l’inscription aux maraudes dans la rubrique “S’engager à nos côtés” 

Nos projets

Afin de travailler plus efficacement avec nos partenaires et pour améliorer le suivi et l’accompagnement des personnes que nous rencontrons, nous souhaitons professionnaliser un poste de coordinateur des maraudes. L’accompagnement des personnes sans-abri dans leurs démarches administratives, la participation aux réunions de coordination d’arrondissement et l’établissement de nouveaux partenariats sont autant de tâches qui entreraient dans sa mission. Avec un tel poste, nous serions en mesure d’augmenter le nombre de nos parcours et d’aider ainsi plus de personnes sans-abri dans le besoin.

distribution 
de repas

colis alimentaires

colis à domicile

insertion 
par l’emploi

gaspillage alimentaire