gaspillage alimentaire
 

Lutte contre le gaspillage

La lutte contre le gaspillage au cœur de nos valeurs

La lutte contre le gaspillage est au centre des valeurs et au cœur de notre engagement associatif. Elle intervient sous deux dimensions :

En termes de revalorisation du potentiel de chacun

Les actions de La Chorba ont pu exister grâce à l’investissement de ses bénévoles. Nos dispositifs ayant pris de l’ampleur, cela a nécessité une présence de salariés sur la durée. C’est ainsi qu’au fil du temps, l’association s’est professionnalisée. Il nous a semblé nécessaire de prioriser dans notre recrutement des personnes éloignées de l’emploi. C’est ainsi qu’a débuté notre lutte pour l’insertion professionnelle.

En termes de lutte contre le gaspillage alimentaire

Cette lutte est au cœur de la création de l’association en 1998, lorsque les bénévoles se retrouvaient au sein de la maison des ensembles du quartier d’Aligre. La préparation des repas à destination d’un public en grande précarité se faisait exclusivement à partir des invendus du marché. Aujourd’hui, nous n’achetons toujours que très peu de denrées alimentaires grâce à nos partenaires.

L’utilisation des invendus récupérés

Notre réseau de partenaires et la rapidité d’utilisation des produits qui nous sont confiés se sont construits avec nos actions. 
Soit nous utilisons ces produits directement pour les colis alimentaires et pour la préparation de nos repas chauds distribués, ou en maraudes
Soit nous les remettons rapidement à d’autres associations partenaires qui ont également besoin de denrées alimentaires.

La lutte contre le gaspillage en chiffres

Plus de 400 000 euros le montant de la récupération d’invendus.
Plus de 90% de nos produits proviennent de la récupération d’invendus.
Ceci nous permets d’avoir un très faible coût de préparation d’un repas. En 2015, le coût des denrées achetées pour la production d’un repas est estimé à 0,14€.

La lutte rendue possible par nos partenaires

Ce résultat est le fruit de la mise en place, année après année, de partenariats pérennes qui nous assurent un approvisionnement constant de nos principaux produits :
• La banque alimentaire d’Ile de France, partenaire historique et indispensable, nous reverse ses surplus de produits grâce au programme européen d’aide aux plus démunis ;

L’association SOS Enfants, partenaire historique également, nous apporte quotidiennement des invendus, qu’elle récupère auprès des supermarchés Auchan et Carrefour. Nous redistribuons ces produits auprès de nos bénéficiaires ainsi qu’auprès d’autres associations. En outre, grâce à SOS Enfants, nous avons pu créer un poste pour organiser la ramasse de denrées alimentaires ;
• Les supermarchés Simply Market nous apportent divers produits à date de péremption proche. Il s’agit aussi d’un partenaire important dans notre action d’insertion, ayant embauché 3 personnes qui étaient préalablement en contrat à La Chorba ;
• La plateforme Franprix nous fournit d’importants volumes de produits alimentaires dont la date de péremption est proche ;
• Casino nous apporte en plus des produits non alimentaires, utiles aux bénéficiaires comme au fonctionnement de l’association (sous-vêtements, produits d’hygiène, produits d’entretien, …) ;
• Le pain est récupéré notamment auprès des boulangeries Kayser, de l’école de boulangerie de Paris et d’artisans locaux qui nous accompagnent ;
Revivre Île-de-France nous fournit essentiellement des produits laitiers à date de péremption proche et des produits pour bébés ;
 
• Les supermarchés Monoprix nous fournissent divers produits à date de péremption proche, tels que des plats cuisinés, de la charcuterie ;
La Voix de l’Enfant contribue à la valorisation du potentiel de chacun, par son aide à l’éveil culturel des enfants de nos bénéficiaires. L’association nous transmet des places de spectacle, des livres et des jeux pour enfants ;
L’entreprise Cojean nous donne chaque jour ses produits invendus, à date de péremption proche. L’entreprise a créé un emploi pour organiser la collecte de ces produits dans ses points de vente et nous les acheminer directement sur notre site de distribution. Elle a également embauché 2 salariés auparavant en contrat d’insertion à La Chorba ;
• Et d’autres structures que vous pouvez retrouver dans notre page partenaires.

distribution 
de repas

colis alimentaires

colis à domicile

insertion 
par l’emploi

gaspillage alimentaire